Kinshasa - RDC
Nous suivre sur

La journée de mardi a été marquée par la validation des mandats des participants, ainsi que la fixation des termes de référence. Trois commissions ont été mise en place, il s’agit de celles relatives à la gouvernance, à l’élection et à la décrispation. Dix personnes ont été choisies pour chaque commission.  Il s’est posé la question de la participation des experts. Les partis politiques peuvent s’associer les experts qu’ils consulter en cas de besoin, mais en dehors de la salle de réunion.

La journée s’est terminée par des travaux en commissions qui continueront ce matin.

A 70 ans, Donald Trump est élu 45 ème président des Etats-Unis, un pays aux enjeux multiples et dont le destin pour les prochaines années lui est confié.

De l’avis de nombreux observateurs, Trump ne pouvait pas gagner cette élection, d’autant plus que les sondages le donnaient perdant. Son élection met fin au suspens et montre qu’en démocratie tout est possible. C’est donc une grande surprise pour les électeurs et les soutiens de la candidate démocrate Hillary Clinton.

Le temps du doute sur le candidat devenu président est maintenant derrière nous. Nous attendons le voir à l’œuvre pour apprécier le changement qu’il aura apporté aux Etats-Unis et au monde.

Le 23 octobre 2016, la Congrégation pour l’évangélisation des peuples a publié son rapport relatif au nombre des catholiques dans le monde.

Selon ce rapport publié par l’Agence Fides et relayé par Zenit, le nombre des catholiques dans le monde a augmenté de 17,7 % par rapport aux chiffres de 2014 qui s’élevait à 1, 27 milliards. Ce rapport souligne aussi que la population mondiale a augmenté durant cette période de 66 millions de personnes dans son ensemble.

L’Afrique a enregistré une forte progression du nombre des catholiques (+ 8, 5 millions), l’Amérique (+6,6 millions), suivis de l’Asie (+ 3 millions) et de l’Océanie (+20.8000).

Le nombre total des prêtres dans le monde a augmenté de 444 par rapport à l’année précédente, atteignant le chiffre de 415.792. Le continent où l’on constate encore une diminution consistante est une nouvelle fois l’Europe (-2564), et, dans une moindre mesure, l’Amérique (-123) et l’Océanie (- 86) tandis que des augmentations concernent l’Afrique (+ 1089) et l’Asie (+ 2128).

Le nombre des religieux non prêtres et des religieuses a diminué globalement pour la deuxième année consécutive.

 

Le nouvel archevêque de Mbandaka-Bikoro, SE Mgr Fridolin Ambongo a pris possession canonique de son diocèse le 11 décembre 2016 à Mbandaka, en présence des autorités ecclésiastiques, politico-administratives et coutumières. La cérémonie a eu lieu au cours d’une célébration eucharistique présidée par Son éminence Laurent Cardinal Monsengwo, archevêque de Kinshasa. Plusieurs évêques étaient présents, vingt deux au total. On peut noter la présence remarquable de tous les archevêques et de nombreux fidèles venus louer Dieu dans une atmosphère de prière et de fête. Le président de la République était représenté par le premier ministre Matata Ponyo ; certains  membres du gouvernement ressortissants de l’équateur avaient rehaussé de leur présence cette manifestation ; il s’agit du ministre du Budget et de bien d’autres.

La veille de ce jour, une manifestation était organisée à la procure de Mbandaka, agrémentée par quelques groupes folkloriques de la région.

Dans son homélie, le Cardinal archevêque de Kinshasa a relevé la joie qui anime les chrétiens de Mbandaka-Bikoro en ce jour où le nouvel archevêque est installé dans son siège. Pour le Cardinal, la joie de ce jour se justifie par le fait que Dieu en venant dans ce monde va nous procurer une joie perpétuelle. Le salut de Dieu est dédié aux déshérités, aux petits qui, dans l’Eglise ne sont pas moindre que les riches.

S’adressant au nouvel archevêque, il l’a invité à ne pas avoir peur de la tâche qui l’attend, à œuvrer pour la formation d’un presbyterium uni et soudé par la charité.

Après l’homélie, on procéda à la lecture en latin, français et lingala de la lettre de nomination de SE Mgr Fridolin Ambongo comme archevêque de Mbandaka-Bikoro qui se conclut par son installation sur son siège par le Cardinal-archevêque de Kinshasa. SE Fridolin Ambongo professa solennellement sa foi en Dieu et en l’Eglise en soulignant qu’ « il adhère avec une obéissance religieuse à la volonté de Dieu, à la foi et aux doctrines que soit le pontife romain, soit le collège des évêques prononcent quand ils exercent le magistère authentique ».

Cent trente-quatre prêtres avaient participé à la messe qui s’est terminée par de nombreux discours et la remise des cadeaux.

Monsieur l’Abbé Mugaruka, prêtre de l’Archidiocèse de Bukavu est décédé ce dimanche 6 novembre 2016 à Kinshasa. Né le 11 novembre 1948 et ordonné prêtre en 1974, monsieur l’abbé Richard Mugaruka a plus œuvré dans l’éducation et la formation de la jeunesse. Ancien Secrétaire Général administratif de l’Université Catholique au Congo (UCC), l’Abbé Richard a passé une bonne partie de sa vie comme enseignant. Que son âme repose en paix.

Le pape François, accompagné du cardinal Kurt Koch, président du dicastère pour l’unité, a participé à la cérémonie œcuménique marquant le lancement des festivités des 500 ans de la Réforme luthérienne, ce lundi 31 octobre 2016 en Suède. La cérémonie a eu lieu en présence du roi Charles XVI Gustave et de la reine Silvia, ainsi que des évêques, pasteurs et des personnalités venues du monde entier.

Prenant la parole en cette circonstance, le pape a rappelé que la question qui hantait Martin Luther c’était celle d’un Dieu miséricordieux. Luther a trouvé ce Dieu miséricordieux dans la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ incarné, mort et ressuscité. Pour le pape François, la doctrine de la justification, exprime l’essence de l’existence humaine face à Dieu (nous sommes sauvés uniquement par la grâce de Dieu).

Le pape a aussi appelé à un témoignage commun rendu à la miséricorde de Dieu ; il a prié pour l’unité des chrétiens. Le monde, a-t-il souligné, attend le témoignage d’unité des chrétiens. « Nous les chrétiens, nous serons un témoignage crédible de la miséricorde dans la mesure où le pardon, la rénovation et la réconciliation sont une expérience quotidienne au milieu de nous. Ensemble, nous pouvons annoncer et manifester de manière concrète et avec joie la miséricorde de Dieu, en défendant et en servant la dignité de chaque personne. Sans ce service au monde et dans le monde, la foi chrétienne est incomplète. »

Avant de clore la manifestation, l’assemblée a prié le Credo puis cinq engagements à l’unité ont été lus. Elle a ensuite prié ensemble pour le monde entier, notamment pour la paix, l’unité et la préservation de la création, avant la prière du Notre Père et la bénédiction donnée par le pape François.

Sous-catégories

Echos du saint siège
Société
IMAGE Bandundu : 174 enfants...
« Actuellement, au bout de trois mois, la Zone de Santé (ZS) de Kingandu a...
IMAGE RDC: Caritas Congo...
Le Projet d’extension /Appui à la scolarisation des Enfants et Adolescents...
IMAGE Diocèse de Boma : Le...
Une mission a été organisée récemment sur terrain pour le compte du projet...
ESPACE MEMBRE

NEWSLETTER
Soyez informer par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
COORDONNEES

Avenue Monts Virunga, n° 59, Commune de la Gombe, BP 3258 Kinshasa / Gombe / RD Congo

Tél : 00243 (0)998 24 86 99
Email : cenco2009@yahoo.fr
http://www.cenco.cd

© CENCO 2016

Concu par IT-Connexion